dateimg

Comptines - Chevaux



- Art - Post-apocalyptique

- comptines, chanson, Quebec, Mars, texte

Cette chanson d'une artiste du Québec, peut-être sans le vouloir, présente toutes les caractéristiques intéressantes des comptines classiques. Le texte est simple, doux et mélancolique, un peu énigmatique. Il y a une énumération, elle traite de créatures frappant l'imaginaire, et elle se termine par la mort.

Ce qui lui manque peut-être, c'est l'âge. La plupart des comptines classiques datent de quelques décennies à quelques siècles. L'usure du temps ajoute à leur mystère et à leur côté intriguant.

Je lance ce texte dans l'univers, sans airs ni partitions (l'univers fera mieux que l'original), en imaginant, sur Mars dans 300 ans, une maman qui la fredonne à son petit dernier. L'un et l'autre n'ont jamais vu de vrais chevaux. Et ils n'auront jamais ce plaisir.chevaux




Chevaux

Le cheval numéro un est un grand étalon noir 
qui porte bien sa tristesse. Je veux dormir dans son ombre; 
Il me fait penser à ceux et celles qui ne s'attendent à rien;
c'est un cheval à toute épreuve.

Le cheval numéro deux, cheval boiteux;
vieille âme solitaire qui a perdu l'envie d'aimer;
Je m'attends à ce qu'il dure, sa mort sera lente;
il ne connait plus personne, il n'a plus aucun souci.

La jument numéro trois elle prend tout au sérieux;
elle s'est attelée de la misère des gens;
ça ralenti, ça essouffle, ça énerve le coeur;
Mais elle est tellement durcie, elle sera fière jusqu'au bout.

Le quatrième cheval a l'air d'avoir soif;
sa grosse langue est sèche, et pend à sa droite;
Il a le goût de vivre, il est intéressé;
Il suit à distance tous les autres chevaux.

Qu'il est beau, qu'il est blanc le cheval numéro cinq;
avec tous ces rubans il ressemble au soleil;
Il émet une chaleur, un charme redoutable;
très populaire, il court presque à perte de vue.

J'ai misé tout mon argent sur le sixième cheval;
cheval adolescent qui fonçait vers l'éternité;
un mauvais présage, une arrogance forcée;
un vent du nord, une famille déchirée.

C'est le numéro sept qui est mort en premier;
cheval pollué qui s'arrachait les poumons;
il était jaune et malade, il est tombé sur le côté;
Le plus grand des nuages est venu le chercher;

 

 

Captcha