dateimg

Les rats

- Art

- leloup, rat, échelle, ambition, compétition

rat_race

img_ref


- Les rats - Jean Leloup

dateimg

Note sur emballage

- Messages personnels - Non classés

- avertissement, mise en garde, emballage

img_ref

avertissement

Avertissement

Ce carnet ne contient ni phosphate ni cholestérol, ni matière grasse, et est pauvre en sel. Il ne contient pas non plus de CFC, de BPC, ou encore de OGM.

Ce carnet n'a pas été testé sur des animaux, et n'est pas dommageable pour l'environnement. Ce produit peut être biodégradable.

Tenir hors de la porté des enfants de moins de 6 ans. Ne pas avaler, ne pas inhaler.
Peut rétrécir/pâlir au lavage. Carnet travailler sans pression. 

Ne pas mettre dans l'eau chaude ou près des radiateur, cuisinière, ou autre source de chaleur. Ne pas brûler ou même conserver a des température dépassant 50 degré C.
Garantie relative, variable et conditionnelle. Ce carnet ne colle pas, mais peut tacher et provoquer des cernes s'il y a a abus.

Si vous éprouvez des vomissements à la lecture de ce carnet, cessez l'utilisation et consultez un médecin.

Pour de plus ampleur information, utilisez la page Contact.


- Inspiré d'un prologue de Robert Soulière

dateimg

L'alphabet selon Gorey

- Art

- sombre, noir, enfant, comptine, mort

img_ref

gashlycrumb

A est pour Amy qui déboula les marches

B est pour Basil attaqué par des ours

C est pour Clara qui se laissa dépérir

D est pour Desmond jeté hors du traineau

E est pour Ernest qui s'étouffa avec une pêche

F est pour Fanny que les sangsues consommèrent

G est pour George qui suffoqua sous un tapis

H est pour Hector qu'un gangster élimina

I est pour Ida noyée dans un lac

J est pour James qui mangea la lessive par erreur

K est pour Kate abattue d'un coup de hache

L est pour Leo qui avala quelques clous

M est pour Maud emportée par la mer

N est pour Neville qui mourut d'ennui

O est pour olive qui courut avec un poinçon

P est pour Prue piétinée dans une bagarre

Q est pour Quentin qui s'est enfoncé dans un bourbier

R est pour Rhoda que le feu consuma

S est pour Susan au col roulé trop ajusté

T est pour Titus qui explosa en morceaux

U est pour Una qui glissa dans le puisard

V est pour Victor écrasé par un train

W est pour Winnie figée dans la glace

X est pour Xerxes dévoré par les souris

Y est pour Yorrick atteint à la tête

Z est pour Zillah qui a bu trop de gin


- The Gashlycrumb tinies de A. Gorey, traduction libre

dateimg

Les trois filtres anti-stress

- Psychologie - Messages personnels

- stress, angoisse, examen, méthode, contrôle de soi

img_ref

Je devais passer un énième examen de math pour obtenir mon DES. J'étais toujours très nerveux avant les examens, mais ce matin-là, j'ignore pourquoi, c'était pire que d'habitude. L'examen portait sur les logarithmes. J'avais bien étudié, j'étais prêt, et pourtant, dès que ça a commencé, j'ai fait une petite crise de panique et j'ai complètement oublié mes formules. L'examen s'est très mal passé. Ce jour-là, en retournant chez moi, je me suis promis que plus jamais je ne me laisserais affliger par le stress d'un examen.
 

filter

 

J'ai donc élaboré et perfectionné au fil de mes expériences ma méthode des trois filtres, que je consigne ici aujourd'hui. Elle consiste d'abord à prendre le stresse qu'on ressent, le canaliser, et le faire passer par trois "filtres de réflexion".
 

1er filtre : L'inutilité du stress

Dans le cadre d'un examen scolaire, le stresse est inutile. Il ne permet pas de mieux réfléchir, il ne permet pas de réfléchir plus vite, il ne permet pas d'être créatif. Le stress et l'angoisse activent en nous des fonctions et des réflexes vitaux qui peuvent nous sauver la vie si un ours nous court après, mais au détriment d'autres fonctions qui nous permettent par exemple de nous souvenir comment factoriser un trinôme... Donc avant et pendant l'examen, se poser la question: est-ce que je suis en danger? Non, alors inutile de stresser. Pour moi cette simple réflexion en filtre une bonne partie.
 

2e filtre: J'ai ce qu'il faut pour réussir

Ce filtre fonctionne à la condition de s'être préparé à l'examen. Si j'ai étudié, si j'ai compris la matière, si j'ai fait des efforts, si j'ai travaillé... J'ai tout ce qu'il faut dans la tête pour réussir. Tout ce que j'ai à faire, c'est bien lire les questions pour bien les comprendre, et ensuite faire le lien avec ce que j'ai appris, ce pas plus compliqué que ça. Il faut garder cette idée en tête avant l'examen. Pour garder confiance en ses moyens, on peut aussi se souvenir de ce qu'on à déjà accompli, de ses réussites et de ce dont on est fier.
 

3e filtre: Accepter l'idée de l'échec

Ce filtre est le plus difficile à utiliser, mais c'est à mon avis le plus puissant. Sans être obsédé par les conséquences, il faut accepter le fait que parfois les choses ne se passent pas comme on veut, et que parfois on doit faire face à des difficultés, et parfois on trébuche. Mais il n'y a aucun échec définitif, on peut toujours se reprendre, on a toujours le choix, on a toujours des alternatives. Au-delà du succès ou de l'échec, passer un examen est une expérience, et même dans le cas d'un échec, nous pouvons bâtir sur cette expérience. Sans tomber dans l'indifférence, il faut avancer avec détachement.
 

J'ai passé bien des examens sans stress ni angoisse grâce à cette méthode. Elle est très personnelle, elle ne convient peut-être pas à tout le monde, mais si vous êtes du genre à capoter à cause des exams, je vous conseille de bien méditer la question et d'essayer de développer une technique qui vous sera efficace.


dateimg

Mythologie juive

- Non classés

- lèvres, grands secrets, mythologie, Judaisme, ange

img_ref

levreSelon la Cabale, le foetus est un grand sage. Déja, dans le ventre de sa mère, il connaît tous les secrets du monde.

Mais juste avant sa naissance, un ange descend pour le faire taire. Il lui applique un doigt sur la bouche et lui dit "chut".

Le foetus dès lors oublie tout. Il n'y a que son inconscient qui se souvient vaguement des "grands secrets".

C'est a cause de ce contact angélique que nous avons un enfoncement sous le nez, "La goutière des lèvres"


- Extrait de Les Thanatonautes - B. Werber

retourner en haut de la page

L'amour... plus j'y pense et moins j'y crois... si je veux aimer, devrais-je un jour cesser de penser?