dateimg

À la personne égarée

- Philosophie - Art

- poésie, inspiration, pensée positive, vieux texte

Desiderata, Max Ehrmann

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possible en bon termes avec toutes personnes. Dites doucement et clairement votre vérité et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant, ils ont eux aussi leur histoire.

Évitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation de l'esprit. Ne vous comparez avec personne: vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux. Il y a toujours plus grand et plus petit que vous.

Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements. Soyez toujours intéressé à votre carrière, si modeste soit-elle, c'est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps. Soyez prudents dans vos affaires, car le monde est plein de fourberies. mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe; plusieurs individus recherchent les grands idéaux; et partout la vie est remplie d'héroïsme.

Soyez-vous même. Surtout n'affectez pas l'amitié. Non plus ne soyez cynique en amour, car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l'herbe. Prenez avec bonté le conseil des années en renonçant avec grâce à votre jeunesse.

Fortifiez une puissance d'esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain. Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères. De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude. Au-delà d'une discipline saine, soyez doux avec vous-même. Vous êtes un enfant de l'univers, pas moins que les arbres et les étoiles vous avez le droit d'être ici. Et qu'il vous soit clair ou non, l'univers se déroule sans doute comme il le devrait.

Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme. Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau. Prenez attention. Tâchez d'être heureux.

img_ref


dateimg

Communication - 2

- Psychologie

- communication, test psycho, relation interpersonnel

img_ref

Test de communication

Cochez les énoncés qui vous correspondent.

Je m'exprime avec des mots que l'autre peut comprendre.
Je peux exprimer mon idée même si elle est différente de celle des autres.
Dans une conversation, j'essaie de me mettre à la place de l'autre.
Lorsqu'on me blesse, je discute de la chose avec l'autre personne.
Si je blesse quelqu'un, je m'excuse après coup.
J'ai de la facilité à faire des compliments aux autres. 
C'est facile pour moi de me confier, de faire des confidences à un ami.
J'ai l'habitude d'utiliser le JE au lieu du ON dans une conversation.
L'autre semble m'écouter quand je parle.
Je vérifie souvent comment l'autre à compris mon message.
Je suis habituellement attentif au langage non verbal de l'autre.
Je suis capable d'identifier le sentiment exprimé dans le message de l'autre.
Je suis capable d'écouter l'autre sans le conseiller ou le critiquer.
Il m'arrive souvent de demander à l'autre ce qu'il ressent.
C'est facile pour moi d'accepter les critiques constructives.
Je peux parler de mes rêves et de mes secrets avec un intime.
C'est facile de parler de moi, de mes goûts, mes valeurs, mes projets.
Je peux écouter l'autre sans l'interrompre ou compléter sa phrase.
Je donne facilement mon opinion.

 

Résultat

Si vous avez coché plus de 15 énoncés, vous avez un style de communication excellent. Vos relations interpersonnelles sont riches.

Si vous avez coché plus de 10 énoncés, vous êtes sur la bonne voie mais il y a place à l'amélioration.

Si vous avez coché 10 énoncés ou moins, reprenez les énoncés non coché pour mieux saisir vos difficultés.

phonebox

dateimg

Pour ne jamais mourir

- Histoire - Non classés

- mort, égypte, ésoterisme, mythologie

img_ref

Si l'idée de la mort vous effraie, voici une solution extraite du Livre des morts égyptien. À prononcer 28 fois avant d'aller dormir.

 

mort

Je suis l'âme de Ré qui est sorti du Noun, Cette âme du dieu qui crée Hou. 
Mon abomination est la mauvaise conduite.
Je n'ai pas de considération pour elle, je crois en Maât et je vis d'elle.
Je suis Hou, qui ne peut pas périr en ce mien nom d'Âme.
Je suis venu de l'existence de moi-même, avec le Noun, en ce mien nom de Khépri en lequel je viens a l'existence chaque jour.
Je suis le maître de la lumière et mon abomination est de mourir. Je suis Noun, ceux qui font le mal ne peuvent me nuire.

Je suis l'Aîné des dieu primordiaux: Mon âme, c'est les âmes des dieux, l'éternité, et mon corp est la perennité car mes manifestation sont l'éternité comme maître des années et régent de la pérennité.
J'ai effacé mes pechés, j'ai vu mon père, le maître du soir, celui dont le corp est a héliopolis.
J'ai la charge, comme crépusculaire, des habitants du crépuscule, sur la butte occidentale, celle de l'Ibis.


dateimg

Orange mécanique

- Psychologie - Art - Citations

- livre, violence, manipulation, entrevue

img_ref
 

Le roman parle d’un garçon, un voyou comme disent les Français, un jeune délinquant qui commet des vols, meurtres, viols, qui sème le désordre. Un jour l’état l’attrape et lui dit nous allons vous métamorphoser, grâce à des techniques de conditionnement Pavlovienne, de façon à ce que désormais le mal vous révulse...

Anthony Burgess , 1985


dateimg

Le conseil de Mario

- Messages personnels

- anectode, mario le concierge, conseil, patronat

img_ref

mariobrosCommis de nuit dans une épicerie grande surface, j'en étais à placer les cannages sur la plus haute tablette de l'étalage, en équilibre précaire sur la pointe des pieds au bout d'un chariot instable, Mario déboucha dans l'allée, bien assis sur son kart de nettoyage à plancher.

Il arrêta à coté de moi, mit le frein a main pour me piquer une jasette. Je lui dis que j'avais hâte de terminer ma besogne, car dans cette position risquée, je risquais d'attirer les foudres de certaines personnes. Je faisais allusion aux gestionnaires de l'épicerie qui devaient arriver d'une minute à l'autre.

"Ah!, s'exclama Mario, les Chemise-Cravate?"

"Oui...eux..." que je répondis.

Le moustachu me regarda par dessus ces lunettes et me dit sur le ton de la confidence:

"Fait ben attention à eux p'tit gars"

Sur quoi il embrailla sa machine et reparti...

C'était le conseil de Mario le concierge qui préfère qu'on disent "Préposé à l'entretien ménager"...


- Mario le concierge

retourner en haut de la page

Parti de rien, je suis arrivé à pas grand chose.

Groucho Marx